· 

CORONA c'était quoi avant 2020?

Ce premier semestre  2020 a projeté le mot CORONA sur toutes les bouches et sur tous les claviers. Mais pour nous, les guides, historiens de l'art, passionnés d'art, le mot CORONA resiste encore à sa signification la plus noble : COURONNE et dans ma ville  Bologne, les histoires de couronnes sont nombreuses et passionnantes:  
1)  La couronne de Fer et la couronne impériale sont  à Bologne le 24 février 1530 pour le couronnement de Charles V de Habsbourg par le pape Clément VII, (vous pourrez les voirà Monza et à Vienne ) ,
2)  l'Icone byzantine représentant la Vierge dite de Saint Luc avec ses 2 inestimables couronnes: la première en or et pierres précieuses offerte par le Cardinal Paleotti en 1603 et la seconde par le pape Pie IX. 

3) La tour Médiévale Prendiparte, surnommée "la couronnée" pour son joli motif esthétique en pointe ancien séminaire, puis prison et aujourd'hui Bed & Breakfast d'où l'on jouit d'une vue imprenable sur toute la ville.
4) La couronne que les anges posent en fête sur la tête d'une jeune Vierge Marie délicatement peinte par Ludovico Carracci en 1588 dans une perspective inédite, le trône décentré, l'enfant glissant de ses genoux que je vous montrerait dans notre gallerie nationale.
5) La véritable couronne, douloureuse, la couronne d'épines du Christ que Nicolò dell'Arca réalisa pour une déploration en terre cuite de la renaissance bolonaise et monument national depuis 1914, véritable orgueil de notre ville. 

6)  la couronne de nos  étudiant tant discuté leur thèse et passé leur  doctorats... oui ils sont " dottori! " 

 

Je vous attends pour aller admirer ensemble à l'occasion d'une visite guidée, ces couronnes merveilleuses qui furent forgées, peintes, sculptées, édifiées par des mains d'artistes.
A Presto... Nathalie Zaveroni